Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Anakin Lewis
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Anakin Lewis
Messages : 69
Date d'inscription : 28/12/2018
Sam 5 Jan - 9:59

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Anakin cherchait Amalric, sans réelles raisons. Du moins, pas si importantes… Cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu, bien deux semaine, il voulait savoir où il était ; se sentir avec ses semblable, avec celui qui lui avait proposé de le condamné à la nuit éternelle. Ani espérait même un petit entrainement, pour se dépenser un peu, pour oublier cette soif obsessionnelle pour le sang. Le sang humain…  Le sang dont il avait horreur d’arracher. Enfin, pour l’entrainement c’était raté, il avait déjà la nuit bien remplis, une petite souris à chasser. Ani avait levé les yeux au ciel, encore ce étrange petit humain. Lui aussi, il avait des soucis à son humble avis.

Il n’avait rien d’autre à faire et comme toujours avec son air d’âme en peine, il avait suivit son Seigneur Sith. Il n’avait pas envie d'aller trop loin de lui, et pourtant il le haïssait du plus profond de lui. Il l'avait toujours de travers pour sa trahison, l'avoir utilisé en lui mentant...

Et peut-être que s’il trainait vers le cirque, il entendrait encore cette fascinante mélodie qui vibrait délicatement depuis la zone privée. Il avait croisé la souris le jaugeant de loin l’air complètement dépité. Il avait ce sourire et cette innocence dans le regard. Vraiment trop zarb… Lui aussi il doit avoir son lot de casserole, ou alors il doit avoir des lacunes mentales… J’en sais rien.

Ani préférait s’éloigner que d’en voir plus. C’était… navrant. Sans parler qu'il n'y avait rien de valorisant de se faire un peu jeter pour ça. Il errait dans la partie du cirque autour du chapiteau, entre les stands fermé qu’il prenait le temps d’observer, parfois de venir toucher et effleurer du bout des doigts. Se sentant seul, isolé et loin de tout, il s’était mis à chantonner, juste un couplet d'une des chansons aux paroles déprimantes qu’il écoutait dernièrement. Il profitait de la lueur de la lune qui donnait une toute autre ambiance sur ce cirque endormi, laissant sa voix se suspendre dans l'air et reprit sa marche.

Il s’arrêtait de marcher. Il avait entendu un bruit, sentit une présence. Il se retournait lentement. Il sentait la magie, comme la personne qui devait être là soupçonnait qu’il n’était plus vivant et différent.

acidbrain — quote.none




EVEN WHEN THE SHIP IS WRECKED,
I PROMISE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Saki Shimaru
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Saki Shimaru
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2018
Ven 11 Jan - 22:07

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

La roulotte lui semblait affreusement petite et vide. La raison de cette impression était simple : elle était seule. Théo n'était pas là et A-J ne squattait pas. La rouquine était au cabaret et elle ne savait pas où se trouvait l'autre humain. Le familier s'était assise par terre en essayant de lire. Cela faisait au moins cinq minutes qu'elle bloquait sur la même ligne. Pas parce qu'elle ne la comprenait pas, mais parce qu'elle n'arrivait pas à se concentrer assez et surtout à se détendre pour poursuivre sa lecture. Elle essayait de se dire que ce n'était pas si grave que Théo s'absente aussi souvent, qu'elles n'étaient pas obligées d'être collé l'une à l'autre en permanence. Des ajustements incessants dans sa position révélaient qu'elle avait beaucoup de mal à accepter cette idée.

Saki se tordit jusqu'à retrouver son apparence de serpent et utilisa la chatière pour sortir en conservant cette forme. L'air frais lui changerait les idées, et peut-être qu'elle tombera sur un ou deux rongeurs appétissants en chemin. Elle n'avait pas spécialement faim, cela dit. Bref, elle sortit sans idée précise en tête, juste histoire de trouver comment s'occuper l'esprit. Elle se rembrunit devant cette conclusion. Non, s'occuper l'esprit, c'était un truc d'humain. Les serpents n'avaient pas besoin de s'occuper, ils avaient une vie et une manière de penser assez simple. Voilà pourquoi elle était sortie sous cette forme. Ce soir, elle n'avait pas envie de s'encombrer le cerveau comme le faisaient les humains. Elle laissa ses sens prendre le relais pour se diriger. Quel bonheur d'errer en goûter l'air à chaque fois que sa langue fourchue jaillissait de sa bouche. En sentant le venin dans ses crocs, elle se sentait déjà beaucoup moins vulnérable que lorsqu'elle ne faisait que bêtement attendre dans la roulotte.

C'est alors qu'elle entendit un chant. Saki s'était arrêtée et redressée la tête, les oreilles, enfin se qui tenait lieu d'oreille aux serpents en tout cas, aux aguets. Elle resta un instant ainsi avant de reprendre sa route, se laissant guider par la voix. Le serpent ralenti et devint de plus en plus prudent à mesure qu'elle approchait de la source du chant. Peut-être exagérait-elle dans ses précautions. Qu'est-ce qu'une chanson pouvait faire de mal ? Mais ce qui l'inquiétait surtout, c'était que le chanteur ne lui disait rien. Il n'en fallait pas plus pour mettre ses sens en alerte. Le chanteur s'arrêta. Saki fut pris dans un sentiment d'urgence. Elle se demandera comment avait-il fait pour la repérer plus tard. Si elle devait agir, c'était maintenant !

Le serpent opéra une courbe pour foncer dans le dos du visiteur. Tandis que ce dernier se retourna lentement, elle reprit forme humaine et essaya de le bloquer dans une étreinte serrer. Malheureusement, le visiteur se déroba avec une rapidité surnaturelle avant qu'elle n'aille au bout de son mouvement. Saki s'étala de tout son long en pestant. "Qui es-tu ? Que viens-tu faire ici ?" Demanda-t-elle d'une voix aussi déterminée qu'autoritaire alors qu'elle se releva vivement. Directe comme à son habitude, elle songera à être plus polie dès que l'éventualité d'une menace sera écartée. La menace aurait été meilleure avec une arme, mais, sous cette forme, elle ne disposait même plus de ses crocs venimeux. Au moins n'était-elle pas nue. C'était la différence entre un familier et un lycan. Mince consolation vu la situation. A défaut d'être armée, elle tenait ses poings serrés dans une attitude vaguement combative qui trahissait son amateurisme dans ce domaine. Elle regardait le visiteur avec la même concentration qu'un reptile regardant les gestes de la flûte d'un charmeur de serpents. Son attitude ne s'arrêtait pas là en matière de comparaison, puisqu'elle se calquait sur les gestes du visiteur, ondoyant presque dans ses mouvements, guettant une opportunité pour reprendre sa forme reptile et attaquer si cela devait être nécessaire.

acidbrain — quote.none




I can slide, I can swirl, I can twist and I can twirl. I can slither, smooth and slow, you will see just what I show. I am in the mood to play with my food.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin Lewis
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Anakin Lewis
Messages : 69
Date d'inscription : 28/12/2018
Dim 13 Jan - 2:27

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Quelques phrases perdues bercées dans l’air par une mélodie, et il sa voix rauque et nasillarde quand il chantait s’éteignait. Il avait continué de marcher, sans vraiment de but. Il avait déjà pratiquement fait le tour du chapiteau et était prêt à en faire un deuxième, mais quelque chose attirait son attention. Un bruit très léger, comme un sifflement et cette sensation… Pas naturelle, car il n’en avait que faire d’un animal même si c’était toujours pratique pour se nourrir.

Il se retournait et elle le surprit. Elle lui arrivait dessus, ses deux énormes crocs en avant et alors qu’il se retournait, il la vit prendre forme humaine. Il se précipitait pour se décaler d’un pas sur le côté, ses yeux ne quittant pas la jeune femme, intrigué. Ses mains en avant, comme les serres d’un rapace, prêtes à se jeter sur sa gorge. Il était déjà immobile, la regardant finir son mouvement, presque sans émotion, plutôt perplexe. Il devrait sûrement fuir. Il tournait la tête pour regarder par-dessus son épaule et cherche une direction où se replier. Et bim… Anakin portait rapidement son attention sur la demoiselle, la voyant par terre, presque inquiet. Elle était si menue et …

Bon, elle n’avait pas l’air très commode finalement. C’est elle qui lui demandait ce qu’elle faisait ici. Il en jugeait que ce n’était qu’un acte de défense et que l’intrus ou l’ennemi ici et à ce moment, c’était lui. Il resta figé, ne voulant pas faire de geste brusque et la voyant… mais qu’est-ce qu’elle fout ? Elle est bourrée ? Il penchait la tête, la voyant légèrement bougé, ses petits poings en avant — que je ne sous-estimais aucunement je sais bien que l’habit ne fait pas le moine. Un sourire le titillait, juste là aux coins des lèvres. C’était amusant. Elle était mignonne dans la nuit, ses grands yeux en amande, son air sévère et cette lente sensualité avec laquelle elle bougeait. Aussi captivante et hypnotisante qu’un serpent.

Il levait lentement les mains entre eux, plutôt discret et timidement, la tête baissée les levant pas plus haut que les épaules. Il montrait tout des symboles pacifiques. Il secouait alors la tête. Il hésitait à attraper son carnet pour écrire un mot. Il déglutit et prit son temps. « Rien… » commençait-il, à peine audible, la voix coincée. Il se raclait un peu la gorge. « Je ne fais rien. » dit-il avant de regarder en direction de la forêt pensif. « J’attends juste quelqu’un… Je me… promène... Oui disons ça comme ça... » n’avait-il pas l’air complètement sûr de lui. Sa voix était resté calme et très basse, comme s’il avait peur de réveiller quelqu’un au milieu de cette nuit. Il la dévisageait de la tête aux pieds. « T'es quoi au juste ? » Lui demandait-il simplement curieux mais la voix sans émotion, un peu méfiant. « Détends toi, je vais rien te faire… Ni même à qui que ce soit… » finit-il par dire en commençant à se déplacer pour venir s’asseoir sur le bord d’une poubelle. Il attrapait son carnet et commençait à écrire. Il lui tendait le papier. — j’aime pas trop parler. Tu m’en veux pas si j’écris un peu ?

Il lui en écrivait un autre à la suite et le lui donnait — je passe juste le temps. :)

acidbrain — quote.none




EVEN WHEN THE SHIP IS WRECKED,
I PROMISE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Saki Shimaru
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Saki Shimaru
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2018
Dim 13 Jan - 18:31

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Son seul avantage, l'effet de surprise, venait d'être perdu. Que pouvait-elle faire face à un adversaire aussi rapide ? Saki était tout de même décidé à résister, ou, au moins, montrer qu'elle comptait bien se battre jusqu'au bout si jamais le visiteur se montrait hostile. Parce que si elle commençait à penser qu'elle ne faisait pas le poids ici, alors, elle ne ferait le poids nulle part, car ce monde regorgeait de dangers et de créatures plus terrifiante les unes que les autres. Elle se refusait d'être inutile en cas d'attaque ennemi, même si elle avouait volontiers qu'un familier n'était pas capable de grand chose sans son maître. L'inconnu leva lentement les mains et Saki réajusta sa position en levant un sourcil interrogateur. Un geste de paix ne voulait pas nécessairement dire que l'inconnu venait en paix. Du moins, c'était ainsi qu'elle voyait les choses. Saki le regarda de la tête aux pieds, à la fois perplexe et critique face au 'rien" lâché en guise de réponse. "Comment peut-on venir ici en pleine nuit pour ne rien faire ?" Demanda-t-elle, perplexe. Elle avait l'habitude d'extérioriser ses interrogations. Pourquoi garder ce genre de réflexion pour soi et se torturer l'esprit afin d'en comprendre le sens lorsqu'on pouvait poser directement la question ? Elle suivit le regard du visiteur en direction de la forêt puis se concentra bien vite sur lui en se disant que cela pouvait être une diversion.

"Tu attends qui ?" Demanda-t-elle, toujours aussi direct avec, désormais, une pointe de suspicion. Devait-elle redouter qu'il ne soit qu'un éclaireur ou bien un appât ? Elle avait baissé les mains, mais restait sur ses gardes. Il était difficile de se montrer combative lorsque votre interlocuteur n'avait pas un comportement hostile ou agressif. Elle décida de croiser les bras, cela semblait être une attitude acceptable pour montrer qu'elle ne comptait pas le mordre tout de suite tout en indiquant qu'elle ne lui faisait pas confiance pour autant. "Je suis un familier." Déclara-t-elle sur le ton qui voulait presque dire : n'est-ce pas évident ? "Et toi ? Tu es quoi ?" Parce que la rapidité seule ne lui permettait pas de savoir ce qu'elle avait en face d'elle. "Et ne dit pas un humain. Si tu l'avais été, mon attaque aurait porté." Avertit-elle au cas où il se risquerait à lui mentir.

Elle resta prudente et méfiante, malgré les remarques, se déplaçant en faisant en  sorte de faire face à son interlocuteur. Toujours soupçonneuse, elle se saisit du papier, l'arrachant presque des mains du jeune homme. Saki tenu le papier à deux mains et l'approcha de son visage en plissant les yeux tandis qu'elle essayait de déchiffrer ce qu'il y avait écrit. "Si tu veux." Finit-elle par dire avec un haussement d'épaules, comme si cela lui était égal, alors que, sans lunette la lecture devenait un calvaire. Elle n'avait aucune intention d'avouer cette faiblesse. Un autre papier suivit et Saki le tendit en retour après l'avoir de nouveau inspecter en plissant des yeux. "ça veut dire quoi, deux points et une parenthèse ?" Demanda-t-elle en pointant le smiley griffonner en fin de phrase. La curiosité avait un peu effacé sa méfiance.

acidbrain — quote.none




I can slide, I can swirl, I can twist and I can twirl. I can slither, smooth and slow, you will see just what I show. I am in the mood to play with my food.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin Lewis
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Anakin Lewis
Messages : 69
Date d'inscription : 28/12/2018
Dim 13 Jan - 20:33

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Ani réprimait un sourire quand elle lui donnait son avis sur le fait de ne rien faire ici, en pleine nuit. Elle était étonnante sa question, un peu condescendante, et très pertinente, ce qui la rendait amusante. Il précisait donc qu’il attendait quelqu’un, pas plus convaincu. Il attendait, mais est-ce qu’il savait qu’il l’attendait. Je ne pense pas… Toujours si discret et transparent comme d’habitude, pas embêtant du tout. « Que mon Seigneur ai fini de… jouer. » avait-il répondu par automatisme en roulant des yeux, grimaçant légèrement. Il n’aurait peut-être pas du répondre si facilement. C'est qu'il l'avait tellement de travers, c'était sorti tout seul.

Le temps de l’observer, de laisser sa curiosité décortiquer ses traits, sa posture, ses mains, les parties de peau qu’il voyait, sa tenue… Il ne la reluquait pas, il cherchait des marques, voir si c’était une combattante pleine de cicatrices qui pouvait indiquer une grande expérience ou alors qu’elle commençait tout juste… Mais ce n’était pas à sous-estimer. Plein de petite chose qu’Amal lui avait appris pour tenter de jauger son adversaire d’un premier coup d’oeil. Il la revoyait dans sa tête, passer de serpent à humaine. Il lui demandait ce qu’il était sans pudeur, ni le même dédain que la femme avait eu en s’adressant à lui.

Toujours aussi froide, elle lui partageait sa nature de familier aussi facilement que lui avait dit qu’il attendait son Sire vampirique. Il eut un bref rictus. « Pas mal… » avait-il chuchoté pour commenter. Il y avait presque un rire dans son sourire quand elle confirmait qu’il n’était pas un humain. « Très belle attaque en passant… Je suis un vampire… » lui confiait-il à son tour avant de s’éloigner un petit peu pour trouver une assise.

Il avait prit le temps d’écrire et lui tendait le papier. Il la dévisageait alors qu’elle plissait les yeux pour lire. Il n’écrivait pas si mal, il avait fait un effort là. Il n’était pas pressé. Il se posait des questions. Clairement, elle ne devait pas y voir claire. Il lui donnait le deuxième papier et pareil. Il détournait la tête pour ne pas avoir l’air de se moquer à sourire comme un idiot. Impossible avec la demoiselle. Un rire lui échappa et il portait ses mains à sa bouche. Non pas qu’il voulait cacher son amusement, mais il avait toujours peur que sa voix s’emporte. Il avait fait ce geste d’instinct.

Il lui prit doucement le papier et lui fit signe de la regarder. Il le tournait pour que le « :) » soit dans le bon sens, à côté de son visage et sourit en désignant son visage. Il lui fit signe d’attendre et écrivit en gros un ;) et lui fit l’expression avec un clin d’oeil. « T’as compris ? » Lui demandait-il doucement. « Tu vis ici ? » enchainait-il. « Ton… Maître ?… travaille ici ? » dit-il, un peu instruit sur les familiers.

acidbrain — quote.none




EVEN WHEN THE SHIP IS WRECKED,
I PROMISE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Saki Shimaru
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Saki Shimaru
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2018
Dim 13 Jan - 22:47

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Saki s'autorisa un nouveau regard en direction de la forêt lorsqu'il fut question de seigneur en train de jouer. Un nouveau froncement de sourcil accompagné d'un reniflement lui indiqua qu'elle n'aimait pas beaucoup cette réponse mais qu'elle ne pouvait rien y faire pour l'instant. Elle ne pouvait pas se mettre en chasse d'un hypothétique seigneur se baladant dans les bois. Alors, elle se tourna de nouveau vers le visiteur. Elle se savait décortiquée sous tous les angles et ne se priva pas pour en faire de même. Le jeune homme ne semblait pas être une grande menace et cela la frustrait d'autant plus que sa première attaque avait lamentablement échoué. Comment pouvait-elle protéger Théo si elle échouait aussi facilement contre un adversaire pacifiste ? S'en était presque déprimant.

Elle révéla sa nature de familier, un détail qu'elle ne cachait qu'aux humains ignorants tout du monde surnaturel. Elle fut surprise de la réaction de son interlocuteur, s'attendant à devoir lui expliquer ce qu'était un familier dans les détails. En retour, il lui avoua être un vampire. "Oh." Nouvelle inspection des pieds à la tête. L'air de dire : tu ne ressembles pas à l'idée que je me faisais des vampires. "Mon sang n'est pas très bon." Commenta-t-elle sur le même temps que si elle déclarait ne pas aimer les tomates. Bizarrement, elle se détendit un peu, mais vraiment qu'un petit peu, devant la nouvelle, comme si cette information accumulé au fait qu'elle avait potassé récemment le sujet des vampires était doublement rassurant.

Arriva le challenge de la lecture qui lui demande quelques efforts, mais elle arriva finalement à lire sans avoir à avouer son petit problème de vue. Par contre, la fin du deuxième message lui sembla assez étrange. Sur ce genre de sujet, elle ne se privait pas de manifester son ignorance à voix haute. Saki fit la moue lorsque le jeune homme chercha à étouffer son rire, ignorant que le vampire faisait cela pour une raison particulière.

Ensuite, elle se concentra lorsque arriva le moment des explications. Docilement, elle rendit le papier à son interlocuteur. Tenant son menton dans une main avec un air pensif, elle avait l'attitude du critique essayant de comprendre le sens profond d'un tableau. Elle garda la pose alors que le vampire écrivit un autre signe bizarre et accompagna le dessin d'un clin d'oeil avant de lui demander si elle avait compris. "J'ai compris, mais je ne comprends pas pourquoi tu l'as fait." Avoua-t-elle sincèrement.

Son attitude changea complètement lorsqu'il lui demanda si son maître travaillait ici. Son visage se décomposa tandis qu'elle se laissa tomber en tailleur sur le sol. "Non... Elle..." Commença-t-elle, hésitante en se tordant les doigts. "Ma maîtresse a été possédé par un démon. Elle est là, mais, en même temps, elle n'est plus là." Essaya-t-elle d'expliquer maladroitement. Mine de rien, c'était un coup dur à vivre pour un familier. C'était des créatures qui ne vivaient uniquement que par et pour la personne qui était leur maître. "Alors je vis ici, en attendant. Moi aussi, j'attends." Répondit-elle en osant lever la tête avec un mince sourire triste. Elle poussa un bref soupir avant de se ressaisir. Il était rare qu'elle s'attarde sur le chagrin ressenti devant ce manque, l'absence de Théo n'arrangeait pas les choses. "Pourquoi tu préfères écrire plutôt que parler ?" Finit-elle par demander comme une demande de changer de sujet.

acidbrain — quote.none




I can slide, I can swirl, I can twist and I can twirl. I can slither, smooth and slow, you will see just what I show. I am in the mood to play with my food.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin Lewis
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Anakin Lewis
Messages : 69
Date d'inscription : 28/12/2018
Dim 20 Jan - 0:55

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Ani n’avait pas vraiment réfléchis en parlant de son seigneur devant cette intruse. Enfin, c’était lui l’intrus, mais disons qu’elle l’était dans son environnement et son espace personnel à cet instant. Autant l'un pour l'autre à l'observer sans vraiment s'inquiéter qu'elle soit méfiante, il avait l’esprit bien trop préoccupé et ailleurs.

Elle ne se fit pas attendre pour révéler sa véritable nature et Anakin appréciait, car il trouvait ça seulement plus intéressant. Il ne comptait rien lui faire. Vraiment. Il jouait alors la transparence comme elle, lui dévoilant qu’il n’était qu’un simple vampire

Anakin l’avait jaugé un peu perplexe quand elle se senti obligé qu’elle n’avait pas un sang délicat sur la langue. Il n’était pas forcément surpris, c’était plutôt la façon dont elle l’avait dit. C’était étrange et … mignon ? Quelque chose comme ça… Il avait envie de lui préciser qu’il ne comptait pas la mordre mais… Ce serait parler et pas besoin de lui dire, elle le verrait bien au final.

Pour lui montrer, il s’éloignait même, prenant le risque de s’asseoir, donc de se ralentir en cas d’attaque éclaire ou pour l’esquiver encore une fois. Car l’air de rien, elle aussi elle avait été terriblement rapide. C’était à peine s’il l’avait entendu. Il s’en était fallut de peu. Il lui notait quelques phrases et tout ce qui l’intriguait c’était le smiley à la fin. Il tenta de lui expliquer en mimant et demanda quand même confirmation. Bien sûr qu’elle avait compris ce qu’il représentait , son explication était plus que simple et claire, mais à quoi ça servait. Il en perdit son sourire, l’air abattu et dépité. Mais dans le fond, elle avait raison.

Il hochait la tête finalement, il aurait pu simplement sourire aussi. Cela ne demandait pas d’utiliser ses cordes vocales. Il lui fit signe d’attendre pour noter sa réflexion et réponse. — Pour mettre le ton de la phrase… Enfin ouais, c’est con en fait. Des manies d’écriture de notre génération. Il avait écrit un peu plus gros et nettement, lui laissant le doute d’avoir peut-être mal écrit.

Anakin ne retenait pas sa curiosité. C’était si rare de croiser un familier. Il avait envie d’en savoir plus sur elle. Il lui posait des questions sur son maitre. D’après la réponse de l’Asiatique, c’était une femme qui s’occupait d’elle. Il écarquillait les yeux quand il entendit les confession de la jeune-femme. Il ne s’attendait pas à de telle révélation et… Il compatissait aussi. Cela ne devait pas être facile. Dans le genre maître pas facile, Ani avait son compte. Il lui offrit un rictus, appréciant son soutient dans l’attente.

Elle lui demandait pourquoi tant de manière pour communiquer à l’écrit. Son rictus se déformait, un peu plus embêté. Comment expliquer ça simplement. « Je n’aime pas parler… » dit-il hésitant, portant une main à sa coeur, comme s’il s’apprêtait à faire une confession, d’un geste, mimé peut-être ou alors de vive voix. La bouche ouverte, il finit par la refermer. « Je peux faire un effort si tu vois mal dans la nuit… ». Il marquait une pause, il voulait être sûr de tout maitriser au niveau de sa voix, calmer ses angoisses. « J’avais pas pensé à ça… Pour nous, c'est facile. » car oui, lui il y voyait parfaitement.

acidbrain — quote.none




EVEN WHEN THE SHIP IS WRECKED,
I PROMISE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Saki Shimaru
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Saki Shimaru
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2018
Sam 2 Fév - 18:20

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Lentement, Saki put se détendre, même si elle ne pouvait réprimer complètement une pointe de frustration sur le fait que son attaque ait aussi facilement échoué. Elle essayait de se dire que son adversaire improvisé avait eu de la chance. L'inverse serait trop déprimant à reconnaître. Ensuite, elle préféra se concentrer sur leurs natures respectives. Puisqu'il était évident que son interlocuteur n'était pas un simple humain, elle n'avait aucune raison de cacher le fait qu'elle était un familier. Lui était un vampire. Après un instant de réflexion, Saki signala que son sang n'était sans doute pas très bon. Juste à titre informatif, sur le même ton que si elle avait parlait de la météo. Le fait d'avoir récemment potassé le sujet des vampires l'aida à être moins sur la défensive. Elle se sentait plus à l'aise que si l'intrus avait appartenu à une espèce dont elle ne connaissait rien. C'était une maigre consolation par rapport à sa défaite.

Saki n'aimait pas reconnaître ses défaites et encore moins ses faiblesses. La plus handicapante était sa vue extrêmement basse. Le familier fit de son mieux pour rester de marbre en voyant le vampire vouloir communiquer par écrit. Elle ne fit aucune remarque sur la taille de l'écriture, se contentant de plisser les yeux afin de décortiquer ce qui était inscrit. Elle s'attarda sur le smiley et demanda automatiquement ce qu'il signifiait. Avoir les explications n'arrangea en rien sa perplexité parce qu'elle ne comprenait pas l'intérêt de la chose. Toujours aussi franche, elle fit part de cette remarque.

"Tu dois être un jeune vampire." Commenta-t-elle après avoir lu la nouvelle réponse écrite. Elle avait remarqué et apprécié que le texte soit écrit plus gros cette fois-ci mais ne fit aucune remarque sur ce point. Juste qu'elle avait été plus rapide à déchiffrer l'écriture du coup. "Tu fais encore des trucs bizarres d'humain." Elle disait cela sur le ton de celle qui connaissait à fond le sujet, alors qu'elle était loin de tout comprendre des humains et qu'Anakin était son premier vampire.

Avec le recul, elle se dit qu'elle aurait dû mentir concernant sa maîtresse. Dire qu'effectivement elle était au cirque et pouvait venir à tout instant si elle sentait son familier en danger. Ne venait-elle pas d'avouer une grosse faiblesse en parlant de la sorcière possédée ? Cela lui avait échappé. Il était si rare de tomber sur une personne connaissant son espèce et le lien étroit qui unit un familier à son maître, ou peut-être était-ce tout simplement la question en combinaison avec l'absence de Théo qui l'avait rendu mélancolique sur l'instant. Juste un échange de sourire montrant que chacun comprenait un peu ce que représentait l'attente de l'autre lui suffit.

Bien sûr, le familier ne put s'empêcher de demander pourquoi l'intrus voulait communiquer par écrit. Elle reconnut le sourire qui se déforma. C'était l'expression que ses interlocuteurs prenaient lorsqu'elle appuyait un peu trop franchement sur un point délicat ou qu'elle mettait en évidence quelque chose que l'autre espérait cacher. Saki hocha la tête devant l'aveu, assez fière d'elle d'avoir su reconnaître l'expression de gène. "Tu préfères chanter ?" Nota-t-elle, toujours avec cette sorte d'innocence qui la poussa à mettre métaphoriquement parlant les pieds dans le plat sans avoir conscience du malaise que cela pouvait provoquer.

Il lui parla de l'obscurité, cela lui offrait une chance de ne pas avoir à avouer ses problèmes de vues. Saki lui lança un bref regard soupçonneux en le jaugeant de nouveau des pieds à la tête. Était-ce volontaire ? "C'est vrai qu'il fait sombre." Approuva-t-elle avec un mouvement de tête. Une nouvelle pause avant d'ajouter : "Merci." Ce n'était pas dans ses réflexes de dire ce mot. Elle commençait seulement à comprendre ce concept. Un serpent qui disait merci, n'était-ce pas ridicule ? Presque aussi ridicule que de voir un serpent essayer d'alimenter une conversation. Pourtant, c'est ce qu'elle essayait de faire en cet instant précis. Elle leva les yeux et se tapotant le menton dans une attitude de profonde réflexion. "Tu veux continuer de visiter ? Ou tu préfères continuer d'attendre ici ?" Proposa-t-elle après un temps de réflexion. Elle avait entendu dire que lorsqu'on attendait quelqu'un, il vallait mieux rester au même endroit.

acidbrain — quote.none




I can slide, I can swirl, I can twist and I can twirl. I can slither, smooth and slow, you will see just what I show. I am in the mood to play with my food.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin Lewis
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Anakin Lewis
Messages : 69
Date d'inscription : 28/12/2018
Sam 2 Fév - 22:35

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Ani fut un peu perturbé par la remarque de l’Asiatique. Il ne s’y attendait pas. Il penchait la tête lentement d’un côté puis de l’autre. Il n’était pas si jeune vampire, enfin si… Mais surtout qu’il côtoyait beaucoup d’humain. Il haussait seulement une épaule finalement, avec un sourire coupable. Elle avait l’air de s’y connaitre en vampire aussi. Une familière très bien renseigné. C’était cool…

C’est vrai qu’elle parlait facilement et ce n’était pas Ani qui allait la juger. Il avait tendance à se laisser un peu trop facilement aller, ou alors d’être un peu trop naïf. Elle pouvait s’en vouloir de trop en dévoiler sur elle, mais elle était bien tombé. Ce n’était pas Anakin qui allait l’utiliser contre elle. Du moins, il n’avait pas du tout cherché ses informations dans ce but. Il était curieux tout simplement et au contraire il fut plutôt ravi d’entendre qu’il n’était pas le seul à attendre son Maître en quelques sortes. Ani se disait que cela devait être même plus dur pour elle, car elle n’est simplement plus elle même, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir pour ses actes alors que lui… Avec Amal… C’était plutôt l’effet inverse, il profitait des moments plus laxiste de l’homme avec lui. Un simple sourire pour la soutenir.

Il lui expliquait alors qu’il n’était pas parler… Car la demoiselle avait été curieuse et parlait avec franchise. Oui, elle l’avait un peu mis mal à l’aise, car le sujet était délicat et compliqué. Il préférait dire qu’il allait faire un effort et parler, afin d’éviter les longues explications pour pas seulement passé pour un gros taré qui pense que finalement, parler ne sert à rien ; sans tout les détails qui allait avec. Saki lui arrachait presque un rire gêné quand elle lui demandait s’il préférait chanter. « Euh… » et il secouait la tête pour dire non. Il déviait son regard. Elle a dut l’entendre, sinon ce serait vraiment un beau hasard. C’est même pas qu’il aimait ça, mais qu’il pouvait maitriser sa voix et s’exprimer.

Mieux valait changer de sujet. Il parlerait car ce serait aussi plus pratique pour elle que de lire en pleine nuit. Il était plutôt pudique sur le fait de chanter, ce sont ses moments à lui en général. Elle le remerciait et il lui répondit d’un simple sourire. Sa proposition l’étonnait, elle était marrante. Il lia suivrait volontiers. Il se levait pour lui indiquer qu’il était prêt à visiter. « Je veux bien faire un tour oui… » murmurait-il. « Tu es ici depuis longtemps ? » Avait-il ajouté après quelques pas à ses côtés sur le chemin de ce cirque endormi. Il avait l'air d'hésiter un peu sur sa demande, ne se rappelant plus s'il lui avait déjà demandé. « Tu es officiellement une humaine ou un serpent ici ? ».

acidbrain — quote.none




EVEN WHEN THE SHIP IS WRECKED,
I PROMISE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Saki Shimaru
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Saki Shimaru
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2018
Ven 15 Fév - 13:30

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Saki ne comprenait pas ce vampire qui n'aimait pas parler. De son point de vue, la parole était un des rares avantages à être un humain. Tout le reste lui semblait inutilement compliqué. Elle en avait naïvement déduit que son interlocuteur préférait chanter, alors, elle fut étonnée d'apprendre que ce n'était pas ça non plus. L'Asiatique pencha la tête de côté devant une réponse aussi virulente, comme si elle attendait plus de précision, mais cela n'arriva pas. "Hum... D'accord. Tu chantes bien pourtant." Dit-elle en se redressant avec un haussement d'épaules. "Enfin... Je ne suis peut-être pas bon juge en tant que serpent." Finit-elle par préciser. Les serpents avaient un chant, si on pouvait employer ce terme pour leurs sifflements, qui leur était propre et qui ne pouvait pas vraiment être comparé avec celui des humains.

Au moins, elle n'eut pas à avouer ses problèmes de vues. Cela sonnait comme une petite victoire en soi à ses oreilles. Malheureusement, elle n'était pas très douée lorsqu'il fallait entretenir une conversation. Saki avait pris un temps de réflexion avant de proposer de faire visiter. Elle ne voyait pas trop quoi faire d'autres. À part contempler les étoiles... Mais c'était encore une occupation dont elle ne comprenait pas encore totalement l'intérêt. Cela l'arrangeait que sa proposition soit acceptée.

Aussi vive que s'il s'agissait d'une attaque, Saki se saisit de la main d'Anakin et commença à marcher. Elle avait fait cela sans arrière-pensée ni conscience de la signification que pourrait avoir ce geste. AJ lui prenait tout le temps la main quand elle l'emmenait quelque part. Pour l'asiatique, tenir quelqu'un par la main signifiait simplement deux mains qui se touchait. C'était plus pratique pour servir de guide et s'assurer que l'intrus n'allait pas partir ailleurs.

"Des années. Avant, il y avait une fête foraine, ici, maintenant, c'est un cirque." Répondit-elle, vaguement, ne voulant pas s'arrêter pour faire le calcul et dire un chiffre. La meilleure preuve du nombre d'années était de comparer avec l'âge qu'avait Théo au moment où sa maîtresse l'avait quittée. Un détail déprimant si elle s'y attardait trop alors elle préférait ne pas y penser. Par contre, la question sur ce qu'elle était officiellement ici méritait réflexion. Saki dodelina de la tête avec une moue pensive, l'air de dire : c'est compliqué. "Pour les humains, je suis une humaine extrêmement souple et pour les créatures... Hum... La notion de familier est compliquée pour pas mal de monde. Certains pensent que je suis une humaine capable de me changer en serpent, et c'est agaçant. Parce que c'est l'inverse." Expliqua-t-elle. Elle marqua un moment de silence, comme si elle essayait de se rappeler quelque chose. "Je m'appelle Saki." Dit-elle. Elle avait failli oublier cette règle élémentaire des présentations lorsqu'on s'adressait à un inconnu.

acidbrain — quote.none




I can slide, I can swirl, I can twist and I can twirl. I can slither, smooth and slow, you will see just what I show. I am in the mood to play with my food.
Revenir en haut Aller en bas
Anakin Lewis
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Anakin Lewis
Messages : 69
Date d'inscription : 28/12/2018
Lun 18 Fév - 22:45

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Je l’aime bien… Elle est marrante. Elle ne m’a pas demandé comme tout les autres « Pourquoi je ne veux pas parler ? ». Alors non carrément pas… Elle en a juste déduit que j’aime chanter. J’ai fais mine de rien. Non, je ne préfère pas forcément chanter, ça me permet juste de m’exprimer un peu et débrider un peu mes cordes vocales. Je gère mieux quand je parle après, un peu comme la respiration pour un bègue. Puis je suis resté muet… Enfin, de partout ! Figé. Je m’attendais vraiment pas à ce qu’elle complimente ma façon de chanter. Elle m’avait donc entendu… C’était gentil, même si au fond c’est pas mon but d’être bon ou mauvais chanteur. « Pourquoi, c’est sourd un serpent ? Je pensais juste que ça ne voyait rien en fait… » avait-il dit sans vraiment réfléchir, se pinçant les lèvres. Oui, il savait que ça avait une mauvaise vue, mais qu’ils compensaient par autre chose. Comme beaucoup d’animaux en fait… Ce n’était pas méchant en tout cas, il voulait juste lui faire remarquer qu’elle était aussi bon juge que n’importe qui. Au contraire, c’est encore plus touchant qu’un animal apprécie le chant d’un humain…

Il avait accepté de se balader un peu plutôt que d’attendre assis ici. Il avait déjà l’air bien pathétique comme ça le temps que son Sire ne joue à des jeux bizarres avec un humain. Techniquement, c’est l’humain qui joue à des jeux bizarres avec un vampire… Et qu’il accepte ça avec entrain. Qu’un vampire joue avec ses proies… L’éternité pousse au vice à mon humble avis. Il s’était mis debout, prêt à engager la marche. Il eut un petit mouvement de recul quand elle lui prit la main mais la suivait finalement sans rechigner. C’était un simple réflexe. Il avait tellement peur de faire mal aux gens et avait passer tellement de temps seul que ça pouvait le surprendre parfois. Il souriait alors que ses pas marchait dans les siens, regardant leur main et se trouvant idiot de se formaliser pour ce genre de chose. Surtout que je suis loin d’être timide et solitaire quand je bois… Elle était adorable à sa façon.

Il arrivait à sa hauteur, serrant un peu plus fermement sa main sur celle de Saki, ne la laissant plus simplement se faire trainée sans conviction derrière elle. Il lui posait quelque question, un peu curieux face à cette créature si particulière. « Hm, oui je sais… Ça fait vingt ans que j’habite la nouvelle Orléans… Enfin grosso-modo. » lui partageait-il toujours de sa voix très basse. « J’y passais de temps en temps… Tu y travaillais déjà ? » Demandait-il confirmation. Une pause. « Enfin, tu travailles ici ? … Ou juste tu y vis ? ». Les tentes qui se diversifiaient en autant nuance de gris qu’il pouvait exister défilaient ; les petit stands repliés et scellés, de simple boite de métal sans intérêt et froides. Tristes. Anakin aimait bien cette atmosphère. Se laissant guider, il y jetait un oeil, appréciant le visage que la nuit lui donnait. Il s’imaginait bien que cela devait être bien plus gai et vivant de jour.

Une autre question le taraudait, plutôt amusante et intéressante. Comment elle était connue ici officiellement. Est-ce qu’elle se cachait sous la forme d’humaine ou cachait qu’elle était capable de prendre cette forme ? Le serpent lui expliquait ce qu’il en était et lui partageait qu’elle trouvait ça bien agaçant d’être prise pour une humaine qui se transforme en serpent. Il hochait la tête pour confirmer quand elle disait que c’était l’inverse. Il comprenait bien. « Mais ce sont des humains… On se rattache à ce qui nous rassure je pense. Que tu sois une humaine c’est plus simple à encaisser que tu sois un serpent qui peut devenir humain… » dit-il avant d’hausser une épaule. « Enfin je pense… Je me sentirais plus à l’aise, si j’étais encore humain, si tu me disais que tu étais capable de te changer en serpent et plus perdu face à l’inverse. » lui partageait-il à son tour son avis. Elle en avait de la chance, il parlait pas autant, mais le sujet l’intéressait et à défaut de pouvoir lui mimer, écrire ou signer tout ça…


acidbrain — quote.none


[/font]


EVEN WHEN THE SHIP IS WRECKED,
I PROMISE
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Saki Shimaru
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Saki Shimaru
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2018
Ven 22 Fév - 10:41

Air Catcher - Twenty Øne Pilots

Il y a quelque temps, Saki avait décrété en son for intérieur qu'elle détestait les vampires. Seule exception a cette règle, Astoria, sans qui elle ne serait pas ici. Cette certitude était liée à Theo et à sa consommation de Red qui la faisait fréquenter un peu trop de canines pointues au gout du serpent. Sauf que le vampire en face d'elle ne collait pas vraiment avec le stéréotype détestable qu'elle s'était faite des membres de cette espèce. Pas du tout, même. Il ne semblait pas vraiment malveillant et il n'aimait pas parler. Le familier avait toujours visualisé les vampires (à nouveau, hormis Astoria) comme des êtres aussi bavards que prétentieux. Du style, blablabla je suis immortel, j'ai connu Napoléon, blablabla, je bavarde pendant des heures sur la manière dont je vais boire ton sang. Une conclusion qui ne sortait pas de nulle part. Elle provenait tout droit d'un film nommé Van Helsing. Elle avait appris que tout ce qui était montrer dans les films n'étaient pas à prendre comme argent comptant. Elle savait, par exemple, que les vampires ne pouvaient pas se transformer en cette sorte d'énorme chauve-souris monstrueuse. Elle avait "potassé" le sujet, comme elle ne manquait pas de le dire. Cependant, en ce qui concernait le caractère de ses monstres, elle estimait avoir peu de chances de se tromper. Jusqu'à ce soir qui brouillait pas mal de ses certitudes.

Il n'aimait ni chanté ni parlé. Saki glissa un commentaire sur le chant avant de nuancer son avis. Ce fut à son tour de se figer lorsque son interlocuteur révéla qu'il savait parfaitement pour la vue des serpents. "Non. C'est juste qu'on n'a pas la même notion de chant. On a notre manière à nous qui n'est pas comme celle des humains." Répondit-elle, un peu maladroitement, à grand renfort de geste vague, de la même manière que quelqu'un expliquerait la couleur bleue à un daltonien. "Et on ne voit pas "rien.' On voit suffisamment. C'est juste que là, il fait sombre, en plus tu écrivais petit." Se défendit-elle, un peu plus sur la défensive, comme quelqu'un qui voyait son secret être dévoilé et essayait de le couvrir avec du bluff.

Elle se détendit un peu en proposant de visiter. Là, elle était en terrain familier. Lui saisissant la main, elle se mit en marche, ne se formalisant pas pour le mouvement de recul, c'est vrai qu'elle avait été un peu trop vive, peut-être avait-il cru qu'elle l'attaquait. Tout en commençant la balade, l'Asiatique répondit à quelques questions du mieux qu'elle pouvait. Saki avait un sourire particulier, celui qui témoignait d'une certaine fierté de connaître quelque chose et avec le petit espoir que son interlocuteur ne connaissait pas le quelque chose en question. "Oh." Commenta-t-elle simplement, un peu déçue que le vampire connaissait ce détail concernant ce qui avait été là avant le cirque. Saki fit un effort de mémoire lorsque Anakin lui signala qu'il était déjà passé ici de temps en temps. "J'y travaille depuis l'ouverture, mais, à un moment, je suis partie recherchée ma maîtresse, on s'est peut-être raté de peu." Dit-elle sur un ton songeur. "J'ai un spectacle de contorsionniste. Je travaille aussi ailleurs, en ville, dans un... je crois que le nom c'est cabaret, mais ça, c'est récent, je comprends pas encore tout, je fais l'accessoire sous ma vraie forme alors ça me va." Rien que la manière dont elle en parlait trahissait bien le fait qu'elle ne comprenait pas tout de ce nouvel emploi en ville. Elle conclut son explication par un haussement d'épaules qui signalait que du moment qu'elle pouvait garder sa vraie forme, tout lui allait, même si beaucoup de choses lui échappaient encore sur les subtilités de ce job.

Vint la question sur son identité officielle, ce qui lui demanda un autre instant de réflexion avant de répondre. Saki put profiter de l'occasion pour signaler quelque chose qui l'agaçait toujours. Qu'on pense qu'elle pouvait se transformer en serpent, alors qu'il s'agissait de l'inverse. Le familier soupesa l'argumentation d'Anakin en dodelinant de la tête avec une moue songeuse. "D'accord." Admit-elle avec un peu de réticence. "Cela reste agaçant." Elle eut un mouvement d'épaule accompagné d'une grimace. "Et un peu vexant par moment." Avoua-t-elle. "C'est comme si tu étais clown, et que ton clown avait un caractère bien précis qui ne te correspond pas tout à fait, et que tout le monde pense que tu es vraiment comme le clown et même que certains préfèrent le clown à toi." Se lança-t-elle maladroitement. Saki ne maîtrisait pas l'art des comparaisons, surtout que ce sujet était assez difficile à expliquer de base. Elle se repassa mentalement son discours. "C'est compliqué à expliquer." Finit-elle par avouer.

Il était bien plus simple de se réfugier dans les règles élémentaires de la conversation. Avec un temps de retard, elle avait lâché son nom. Un, je m'appelle Saki, lancé comme ça dans la conversation, sans transition. Elle attendit avant de signaler. "Je croyais que... quand on disait son nom, l'autre personne répondait en disant le sien." Réagissait-elle ensuite en penchant la tête de côté et regardant Anakin avec curiosité. Dans une autre bouche que la sienne, la phrase aurait pu passer pour du sarcasme. Saki, elle, le disait avec la naïveté et la sincérité d'un familier ignorant encore beaucoup de choses en ce qui concernait les habitudes des humains.

acidbrain — quote.none




I can slide, I can swirl, I can twist and I can twirl. I can slither, smooth and slow, you will see just what I show. I am in the mood to play with my food.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: