Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Saki - Serpent qui change de peau est toujours serpent.
Saki Shimaru
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Saki Shimaru
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2018
Sam 8 Déc - 23:06


Saki Shimaru
I am in the mood to play with my food.

NOM: Shimaru ─ PRÉNOM(S): Saki ─ DATE DE NAISSANCE ET ÂGE: A été invoqué il y a 33 ans, un 19 janvier. ─ LIEU DE NAISSANCE ET NATIONALITÉ: Elle a été invoquée en Angleterre mais, son nom et son apparence fait pensé à une origine japonaise alors c'est ce qu'elle prétend être lorsqu'on lui pose la question ─ GUILDE: aucune ─ STATUT SOCIAL: Célibataire ─ EMPLOI/ÉTUDES: Suit Théodora comme son ombre afin de respecter la dernière volonté de sa maîtresse, contorsionniste au cirque et "accessoire" pour Théo pour son emploi dans le cabaret. ─ ORIENTATION SEXUELLE: Asexuelle ─ RACE: Familier (serpent) ─ GROUPE: I'm a monster

◊ Transformation en serpent
Saki est un serpent qui peut prendre une apparence humaine.

◊ Souplesse accrue
Même sous sa forme humaine, elle est beaucoup plus souple qu'un humain ordinaire.

◊ Venin
Uniquement sous sa forme de serpent.

✖️✖️✖️

DERRIÈRE L'ECRAN

NOM: /// PRÉNOM(S): moumoune TON AVIS SUR LE FORUM: *.* bis DISPONIBILITÉS: autant que possible AVATAR PRIS: Claudia Kim UN PETIT MOT: moootttttt *ressors*



Caractère ▬  
Sans gêne, les humains ont beaucoup trop de règles alors qu'elle a l'habitude de faire ce qu'elle veut quand elle veut. - Sournoise, vous vous attendiez à quoi venant d'un serpent . - Loyal envers sa maîtresse ce qui rend sa situation actuelle particulièrement compliquée - Nostalgique d'une époque où tout était plus simple - Curieuse, dans les deux sens du terme - Perturbée quand elle est sous son apparence humaine. Avoir des jambes et des mains, entre autres petits détails, il y a de quoi perturber et demander un temps d'adaptation - Méfiante de tout, à ses yeux toute chose inconnue peut devenir un danger potentiel - Sadique, elle aime jouer avec sa nourriture - Têtue, son raisonnement a beau être assez simpliste, elle s'y accroche avec ferveur - Peut se montrer naïve et innocente par moments, surtout concernant les "trucs d'humains", ce qui la rend à la fois mignonne et bizarre - Asocial - Ignore beaucoup de choses encore - Rancunière - Jalouse - Déterminée - Possessive - Protectrice - Attentive - Maladroite.

Anecdotes ▬
Elle adore se blottir en boule au coin du feu - le froid la fait somnolé. En hiver, elle doit lutter contre son instinct la poussant à hiberner. - Elle n'est pas douée pour montrer ses sentiments. Son visage reste le plus souvent aussi neutre que sa voix. Ses actions expriment bien mieux ce qu'elle peut ressentir. - Sous sa forme humaine, elle porte un collier particulier destiné à couper son lien avec sa maîtresse. Ce contact est gênant mais nécessaire pour accomplir sa mission - Son venin a été pendant des années la base des potions de sa maîtresse. - Il y a beaucoup de choses humaines qu'elle ne comprend pas, en tête de liste : les fêtes. - Comme tous les serpents, elle a une très mauvaise vue, mais elle est trop têtue pour l'admettre. Elle porte des lunettes pour lire quand personne ne regarde. - Elle aime lire. - Elle a un excellent coup de fourchette. Elle mange comme si elle n'avait aucune garantie de trouver de la nourriture le lendemain. Elle préfère prendre un gros repas et jeûner pendant plusieurs jours après que de manger régulièrement. - Elle est fan de série Soap opéra. C'est un plaisir coupable qu'elle doit à AJ. Elle a commencé à regarder pour mieux comprendre le comportement humain et elle est devenue captivée par ce genre de programme. - Elle ne sait jamais quoi faire de ses mains. Toujours en train de chipoter ou de tresser distraitement ses cheveux. - Lorsqu'elle fait un 'hug' son instinct de serpent reprend le dessus et elle serre un peu trop fort. - Elle déteste Harry Potter à cause du langage fourchelangue qui n'est qu'un ramassis de mensonge. - Elle a un rat qu'elle a nommé "Chuck Norris" parce qu'il lui a résister lorsqu'elle a essayer de le manger en étant sous sa forme de serpent.



COMMENT RÉAGIRIEZ VOUS DEVANT UN FAIT SURNATUREL? ▬ Tout dépend de la gravité du phénomène. S'il est relativement facile à ignorer, c'est ce que je fais. Si c'est plus grave, je fais demi-tour le plus rapidement possible. Si Théo est avec moi, je l'oblige à me suivre en lui disant de ne pas regarder. Ce genre de choses n'apporte que des ennuis. Il n'y a qu'une seule raison qui me pousserait à agir : si cela touchait Théodora... et peut-être si A-J se trouvait en danger aussi, quoi que, dans ce dernier cas, il serait certainement responsable de la situation, donc, je le laisserais peut-être se dépêtrer tout seul.

AVEZ VOUS CONNAISSANCE DU MONDE SURNATUREL ? ▬ Oui, mais pas autant que je le voudrais. Je n'en connais que ce que j'ai pu en apprendre lorsque je servais ma maîtresse. À l'époque, cela me convenait parfaitement. Je n'avais pas cherché à en savoir plus puisqu'elle m'apprenait tout ce qui était important à savoir. Puis je me suis retrouvée seule, livrée à moi-même et j'ai réalisé l'étendue de mon ignorance. Encore maintenant, il me reste beaucoup de choses à apprendre sur cette facette du monde.

QUEL EST VOTRE RÔLE DANS LE MONDE OBSCURE? ▬ Je ne suis qu'un familier, mon rôle ne pourra qu'être modeste. Mon seul objectif est d'accomplir la dernière volonté de ma maîtresse concernant la malédiction Blossom. Pour l'instant, cela se limite à protéger et veiller sur Théodora mais cela pourrait aboutir à la disparition du démon qui a prit possession de ma maîtresse. Donc je vous laisse juger de l'importance de mon rôle.

QUEL EST VOTRE AVIS SUR L'EQUILIBRE ENTRE LE MONDE SURNATUREL ET CELUI DES HUMAINS? ▬ Comme, je l'ai dit, le monde surnaturel n'apporte généralement que des ennuis. Alors c'est sans doute une bonne chose que les humains n'en savent rien. Moi-même, j'essaye d'éviter comme la peste ce qui n'a aucun rapport de près ou de loin avec la mission que je me suis donnée.

SI L’ÉQUILIBRE EST PERTURBÉ, DE QUEL COTE IREZ VOUS? ▬ J'irais du côté de celui qui pourra assurer notre sécurité. Quand je dis "notre" je pense surtout à Théodora, puisque ma vie ne compte pas par rapport à la sienne. Le bien, le mal, le chaos ou l'ordre, ce sont des concepts que les humains ont inventés pour rendre leur vie tellement plus compliquée que ce qu'elle est vraiment.
(c) Caelesti Lapsu


Revenir en haut Aller en bas
Saki Shimaru
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Saki Shimaru
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2018
Sam 8 Déc - 23:07


Ma belle histoire
Serpent qui change de peau est toujours serpent.




Son souvenir le plus lointain fut d'avoir eu l'impression d'être appelée. Est-ce pareil pour les humains ? Elle se souvint d'un appel et, l'instant suivant, elle existait. Elle a eu conscience qu'elle existait. Elle était perdue. Confuse. Le monde était flou. Le cercle qui l'entourait indistinct. Elle humait l'air ambiant, hésitante. Puis, elle la vit. Charlotte Lindberg. Son visage souriant emplissait tout son champ de vision. Le serpent se sentit soulever délicatement par la sorcière. "Te voilà Saki." Avait-elle dit, comme si elle accueillait une vieille amie. Une phrase qui remplit sa vision du monde confuse avec deux certitudes. Elle s'appelait Saki et, cette femme, Charlotte Lindberg, allait être au centre de son univers. Pendant des années, son monde se limitait à elle. Elle allait où Lottie voulait qu'elle aille. Elle savait ce que Lottie estimait qu'elle devait savoir. Elle n'existait que pour elle, pour la servir, pour lui être utile. Son venin servait pour les potions, leur lien rendait la sorcière plus forte. Elle était son familier, c'était son unique raison de vivre et cela lui convenait parfaitement.

Puis il y eut Théodora Blossom. Au départ, ce n'était qu'une affaire parmi tant d'autres. Une histoire de fantômes qui piquait la curiosité de sa maîtresse. Un cas délicat, elle le voyait à la mine soucieuse de Lottie et aux nuits trop courtes à étudier cette affaire dans tous les sens. "Tu restes ici. J'ai besoin que tu sois mon ancre." Lui avait-elle dit en lui caressant les écailles du menton, avant de partir pour la maison Blossom. Saki s'en veut encore de ne pas avoir réagi. De ne rien avoir soupçonnée, de ne pas avoir insistée. Sur le moment, elle n'avait rien trouvé de curieux. Ce n'était pas la première fois que sa maîtresse la laissait en arrière. Comment aurait-elle pu deviner que ce départ allait faire voler en éclat le monde tel qu'elle le connaissait ?

Elle s'était blottie dans son panier et somnolait paisiblement lorsque la douleur la frappa. Le lien qui l'unissait à sa maîtresse avait été brutalement coupé. Saki se tordait de douleur. D'instinct, elle prit une apparence humaine, comme si ce changement pouvait l'apaiser. Mauvaise idée. À la douleur s'ajouta la confusion. Saki resta allongé ainsi jusqu'à ce que les tressaillements parcourant son corps se calmèrent. La douleur physique s'estompa et fut remplacée par un tourment bien plus profond. Elle cria. Elle pleura. Jusqu'à s'endormir d'épuisement. Rien ne semblait pouvoir calmer cette nouvelle douleur. On lui avait arraché une part d'elle, la raison de son existence.

La douleur partit au réveil, ne laissant que du vide. Saki se leva, domestiqua ce corps dont elle n'avait pas vraiment l'habitude. Elle erra longtemps. De ce moment de sa vie, elle ne gardait que des souvenirs confus. À l'intérieur, elle était morte. Vide. Parfois, la disparition du lien avec sa maîtresse se faisait cruellement ressentir et elle se recroquevillait en éclatant en sanglots. Le reste du temps, elle était amorphe. Ses pas l'avaient conduit au cirque. Des gens avaient pris soin d'elle. Elle avait vaguement conscience de cela. L'esprit de Saki était envahi d'une seule question : pourquoi était-elle encore là ? Un familier disparaissait s'il arrivait malheur à son maître. Alors, pourquoi pas elle ? Cette question la hantait, accompagné d'une autre : Que devait-elle faire maintenant ?

Un jour, elle la vit. Une rouquine portant une écharpe. L'écharpe de Lottie. Ce fut comme si son coeur avait recommencé à battre normalement. Tellement fugace qu'elle avait cru avoir rêvé. Saki s'était retournée, l'esprit envahi par d'autres questions, pour s'assurer que sa vue ne l'avait pas trompée. L'étonnement et l'émotion furent remplacés par la colère. Elle se souvint d'une rouquine bien plus jeune qui avait été la dernière affaire de sa maîtresse. "Cette écharpe ne t'appartient pas !" Avait-elle crié en se ruant vers Théodora. De quel droit portait-elle cette écharpe ? Elle qui était responsable de tous ces malheurs. Elle ne la méritait pas. Une détermination nouvelle l'avait envahie. Cette écharpe, Saki la voulait à tout prix. "Pourquoi tu veux la garder ? Tu ne l'as mérité pas !" Dit-elle, encore et encore. Elle se montra têtu, insistante, collante. Plus elle en apprenait sur celle qu'elle nommait la voleuse d'écharpe et plus Saki estimait qu'elle devait récupérer ce bout de tissu. Elle suivait Théo partout, jusqu'au jour où la rouquine perdit patience et lui demanda pourquoi cette écharpe était aussi importante.

Saki raconta qui était Charlotte Lindberg pour elle. Sa vie, son univers, une personne bienveillante. Elle fut choquée en entendant ce qu'avait à dire la rouquine en retour. Charlotte Lindberg était en vie ? Saki refusa cette nouvelle. Impossible. Les actions que Théo racontait... Ce n'était pas du tout sa maîtresse. Elle n'était pas comme ça. Le refus de cette vérité la poussa dans ses retranchements. Non, elle n'était pas comme ça et elle le savait. Elle ne pouvait pas être vivante parce que le lien s'était brisé. Comment pouvait-elle en être aussi certaine ? Saki déballa tout. L'existence de la magie, de ce qu'on appelait le monde obscur. "Je te laisse réfléchir, à mon retour, je veux récupérer l'écharpe." Avait-elle déclaré froidement en voyant que Théo avait besoin de temps pour digérer ce déluge d'information. Peut-être était-ce cruel de la laisser là après avoir brisé sa vision du monde. Pour sa défense, elle n'était pas douée avec les sentiments, et puis, elle aussi avait besoin de temps. Elle devait vérifier quelque chose aussi.

Deux jours plus tard, elle revint auprès de Théodora. Durant ce laps de temps, Saki était partie vérifier la version des faits de la rouquine et ce qu'elle avait vu l'avait perturbée au plus haut point. Elle avait vu Lottie et, en même temps, ce n'était plus elle. C'était difficile à expliquer d'où venait cette impression. En apparence, c'était elle, mais tout sonnait faux. Elle ne l'avait vu que de loin, et pourtant, elle en avait eu la conviction. "Je le sais, c'est tout. Un truc de familier." Avait-elle expliqué devant une Théodora perplexe. Un autre secret a dévoilé, le fait qu'elle n'était pas humaine. Des explications accompagnées d'une démonstration.

Deux nouvelles certitudes ressortirent de leurs discussions. Lottie n'était plus Lottie et cela avait un rapport avec la maison ou, en tout cas, avec le nom des Blossom. Cette dernière certitude l'avait rendu furieuse et amère envers Théo. Tout était de sa faute. Il fallut du temps pour transformer cette rancune en quelque chose de plus constructif, en quelque chose qui deviendra son nouveau but dans la vie. Sa maîtresse avait tout risqué pour sauver Théo, alors, elle allait protéger cette rouquine, et allait résoudre l'affaire Blossom. Peut-être qu'elle arrivait à sauver sa maîtresse par la même occasion, même si elle n'osait jamais formuler trop d'espoir sur ce dernier point.

Tout naturellement, elle conduisit Théo dans l'endroit qui lui avait servi de refuge lorsqu'elle était perdue. Le cirque. Un nouveau quotidien se forgea. Saki utilisait sa souplesse pour faire des spectacles de contorsionnistes. Elle habitait dans une caravane avec la rouquine qu'elle s'était juré de protéger. Elle la suivait partout ou quasiment. La suivant également au cabaret. Saki est là pour Théo et Théo est là pour Saki. Aussi simple que cela.

Enfin, non, pas aussi simple. Après tout ce temps, les humains restaient des êtres mystérieux pour le serpent. Elle en eut confirmation en rencontrant un humain nommé Apollo-Jules Moreau. Saki n'arrivait pas à trancher sur son cas. Était-il bizarre même selon les critères des humains ? Ou était-il la preuve qu'elle n'arriverait jamais à les comprendre ? Elle évitait au maximum les humains, parce qu'elle ne savait jamais comment réagir avec eux, mais, celui-là se montrait aussi obstiné à vouloir lui parler. Un soir, il découvrit son secret. Elle qui se pensait à l'abri dans son petit chez elle se retrouva devant un Apollo complètement figé alors qu'elle était à moitié transformée. Sa réaction l'avait laissé perplexe, à s'avancer vers elle, bouche en avant, juste avant d'être accueilli par un coup de poing de Théo qui avait heureusement pris les choses en main. Faire croire à un délire alcoolisé n'eut aucun effet, il fallut tout lui avouer, du moins, dans les grandes lignes. Saki était à la fois agacée et perplexe par la manière dont Apollo prit la situation. Encore maintenant, son coeur balance entre ces deux réactions lorsqu'elle a le jeune homme devant elle. Il est devenu son professeur en humanité. C'est lui qui le rendu accro à certaines émissions télévisées. Il lui montra beaucoup de choses, certaines qui la confortait dans son idée que les humains étaient bizarres, et d'autres qui lui permirent d'en découvrir les bons côtés. Ce qui fit que, dans les pires des cas, elle tolère sa présence, sans avouer qu'il lui arrivait de l'apprécier. Un nouveau point d'ancrage dans son quotidien.

Une vie atypique mais tranquille ? Pas tout à fait. Malgré le fait que Saki fasse partie de ce monde obscur, ses connaissances sur les dangers qu'il recelait et la manière de les combattre ou de s'en protéger étaient très faible. Elle ne s'était jamais posé de questions avant, s'était toujours contenté des informations fournies par sa maîtresse. Elle s'imaginait en savoir juste assez. Les rêves de Théo lui firent réaliser ses lacunes. Saki savait qu'elle devait faire quelque chose, que la situation était grave, mais quoi ? Que pouvait-elle faire à son niveau ? Un niveau qui lui sembla insignifiant, tout d'un coup. Elle était complètement dépassée alors que les rêves gagnaient à la fois en bizarrerie et en puissance. L'histoire se finit bien. Elle avait pu se tourner vers les bonnes personnes. Pourtant, a chaque fois que Saki repense à cette histoire où qu'elle voit la marque dans le dos de sa rouquine, elle ne peut s'empêcher de penser "cette fois-ci, l'histoire s'est bien fini, mais qu'en sera-t-il la prochaine fois ?'. Une pensée qui entraînait d'autres incertitudes et une nouvelle détermination. La prochaine fois, elle ne restera bêtement à l'écart en s'inquiétant pendant que d'autres allaient agir. Depuis ce jour, elle rend visite à Gustave et en revient invariablement avec des tonnes de livres à lire. Il n'y a que dans ses moments-là que vous verrez Saki porter des lunettes. Elle lit lentement, parce que tout cela lui semble terriblement plus compliqué que lorsqu'elle était un simple familier rattaché à une sorcière, mais elle compense sa lenteur par de la détermination. Qu'importe quel malheur menaçait de leur tomber dessus. La prochaine fois, elle sera prête.

(c) Caelesti Lapsu


Revenir en haut Aller en bas
Apollo-Jules Moreau
▌Humans after all.
Apollo-Jules Moreau
Messages : 196
Date d'inscription : 07/12/2018
Sam 8 Déc - 23:26


Luv Luv Luv



cry



I love the light in your eyes and the dark in your heart
Revenir en haut Aller en bas
Tasha White
▌Beware; for I am fearless, and therefore powerful.
Tasha White
Messages : 57
Date d'inscription : 04/11/2018
Age : 30
Localisation : Under the sea
Ven 14 Déc - 0:21

Saki .. ton prénom ça me fait penser au saké.. lalala
Hâte de lire son histoire en tout cas ! Plz


i don't have an attitude problem.
Keep rolling your eyes. Maybe you'll find a brain back there. I love sarcasm, it's like punching people in the face... but with words!
Revenir en haut Aller en bas
Apollo-Jules Moreau
▌Humans after all.
Apollo-Jules Moreau
Messages : 196
Date d'inscription : 07/12/2018
Dim 23 Déc - 10:05



I love the light in your eyes and the dark in your heart
Revenir en haut Aller en bas
Amalia E. Gray
▌My identity is through that line.
Amalia E. Gray
Messages : 80
Date d'inscription : 09/11/2018
Localisation : Le Lost Paradise
Mar 25 Déc - 17:36
Saki - Serpent qui change de peau est toujours serpent. Giphy
Saki - Serpent qui change de peau est toujours serpent. Tumblr_inline_oqvxx0IPjW1tjzcq6_250Saki - Serpent qui change de peau est toujours serpent. Tumblr_inline_oqvxw9bspn1tjzcq6_250

Félicitations

Tu es validée !!!  Alice
Comme je te l'ai déjà dit, j'adore le nom de ton petit rat. lol
Saki est vraiment trop adorable.  please

Saki - Serpent qui change de peau est toujours serpent. 1544010107-blocavatar Saki - Serpent qui change de peau est toujours serpent. 1544010187-bloclien Saki - Serpent qui change de peau est toujours serpent. 1544010107-blocrps Saki - Serpent qui change de peau est toujours serpent. 1544010107-scenariovalide



Ev'ry time we say goodbye I die a little, every time we say goodbye I wonder why a little. Why the gods above me, who must be in the know, think so little of me they allow you to go.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: